Si vous n’avez pas vécu dans une grotte ces dernières années, vous n’êtes probablement pas passé.es à côté du phénomène « punch needle ». Cette aiguille magique permet de broder à toute vitesse, avec de la grosse laine ou du fil à broder, dans sa version mini. Ici, on s’intéresse à la « grosse » punch needle, celle qui permet de créer coussins, pochettes et tambours décoratifs tout en jouant sur les volumes et les textures.
Son maniement nécessite de se faire la main dans un premier temps, c’est pourquoi je vous ai détaillé la technique un peu plus bas avec mes petites astuces. Une fois le coup de main pris, tout roule, et ça peut même devenir addictif… Je vous aurais prévenu.es.
Je vous laisse donc avec les explications pas à pas et le modèle à télécharger, en vous souhaitant une fin d’hiver bien douillette !

Pour réaliser ce coussin en punch needle, il vous faut :

  • de la toile à broder spéciale punch needle (à large trame), au moins 60 x 60 cm
  • un cadre en bois dont l’intérieur mesure au moins 40 x 40 cm
  • une agrafeuse murale
  • un crayon ou un stylo effaçable
  • le modèle à télécharger ici
  • de la laine pour aiguilles n°8-10, de couleur écrue, jaune moutarde, vert clair, vert foncé et bordeaux
  • une aiguille punch needle pour grosse laine, de hauteur moyenne
  • de la toile thermocollante de 45 x 45 cm
  • un coupon de tissu de 45 x 45 cm environ, pour l’arrière du coussin
  • optionnel : un zip de 35-40 cm de long
  • des ciseaux
  • des épingles
  • une machine à coudre
  • un fer à repasser

Sur le cadre en bois, agrafez un coupon de toile spéciale punch needle à l’aide d’une agrafeuse murale. Tendez bien la toile et agrafez-la au fur et à mesure. Si la toile n’est pas suffisamment tendue, la punch needle ne pourra pas bien faire son job !

Téléchargez, imprimez à taille réelle et assemblez le modèle. Reportez-le sur la toile, à l’aide d’un crayon ou d’un feutre effaçable. Fixez le modèle sur une surface lumineuse (une fenêtre par exemple), puis posez le cadre par-dessus et reportez les contours par transparence.
(Vous remarquerez que le dessin a un peu changé entre le croquis de base et le modèle final ;) )

Punchez ! Pour utiliser la punch needle, commencez par enfiler le fil dans la rainure prévue à cet effet et faites des va-et-vient pour placer correctement le fil. Passez ensuite le fil dans le chas de l’aiguille. Si votre punch needle est « fermée », utilisez l’enfileur fourni. Une punch needle se tient comme un stylo, avec le creux de l’aiguille vers le haut.
Pour puncher à plat : sur l’endroit de l’ouvrage, enfoncez l’aiguille jusqu’à la butée et faites passer l’extrémité du fil (environ 5cm) sur l’arrière de l’ouvrage.

Sortez l’aiguille en la maintenant au ras de la toile…

Puis plantez-la environ 1 cm – 1,5 cm plus loin, jusqu’à la butée. Attention à la tension du fil qui vient de la pelote, celui-ci doit être déroulé et bien souple, sinon les points « sauteront ».

Continuez ainsi. Sur l’envers de l’ouvrage, de petites boucles se forment.
Commencez toujours par les contours, puis remplissez « en escargot », en faisant des points en quinconce. Quand vous avez fini de remplir la zone souhaitée, enfoncez l’aiguille et coupez simplement le fil.

Pour puncher en relief (petites boucles) : procédez de la même façon, mais cette fois sur l’envers du travail. Il sera nécessaire pour cela de reporter les contours de certaines zones à l’arrière de la toile. Pensez bien à laisser les extrémités de fils côté envers.

Quand tout votre dessin est punché, ôtez-le du cadre et appliquez la toile thermocollante à l’arrière à l’aide du fer à repasser. Insistez bien sur les bords. Sous l’effet de la chaleur, la toile va adhérer aux points créés par la punch needle et les maintenir bien en place.
Découpez tout autour en laissant 3 cm de marge.

Épinglez endroit contre endroit la toile punchée et le coupon de tissu qui sera l’arrière de votre coussin. Vous pouvez à ce moment-là insérer un zip si vous le souhaitez. Piquez à la machine au ras de la partie punchée. Si vous n’utilisez pas de zip, laissez une ouverture de 15-20 cm, pour pouvoir rembourrer le coussin.
Dégarnissez légèrement les angles, retournez sur l’endroit et repassez. 
Insérez votre garniture de coussin. Si vous n’avez pas de zip, refermez l’ouverture avec un point à la main.

Votre coussin est prêt !

4 Comments

  1. Bravo! Et merci, j’ai justement des housses de coussins à refaire…

Write A Comment