Voici le dernier gros ouvrage tombé de mes aiguilles : un pull September de Petiteknit… à ma sauce ! Si vous connaissez le modèle original, vous remarquerez aisément les modifications que j’y ai apporté. J’aimais beaucoup les sortes de torsades créées par les augmentations qui forment l’encolure de ce pull. Elles m’ont donné l’idée de les prolonger sur tout le corps pour créer de grandes torsades qui s’entremêlent, comme on a pu en voir dans le prêt-à-porter l’hiver dernier, notamment chez Sézane. Il ne me restait plus qu’à me creuser la tête pour comprendre comment les former !

Côté laines, j’ai opté pour la laine bretonne Bouclelaine Roussin Alpaga (coloris Coeur de pigeon) et le fil mohair et soie bordeaux de Kesi’art, tricotés en double.

Ces torsades n’en sont en fait pas : il n’y a pas besoin de croiser les mailles pour les créer, il s’agit simplement d’un jeu de diminutions et d’augmentations. Je vous explique tout plus bas !
Pour me faciliter la tâche, je n’ai pas tricoté ce pull au point de brioche comme prévu dans le patron, mais en côtes anglaises ou « fisherman’s rib ». Le point obtenu est très très similaire au point de brioche, et je trouve les côtes anglaises bien plus faciles à tricoter (mais ce n’est que mon avis). N’hésitez pas à tester les deux points sur des échantillons pour voir celui que vous préférez.
Dans les deux cas, ces points sont assez complexes et les diminutions et augmentations demandent de bien comprendre son tricot. Je le conseille donc plutôt aux tricoteuses et tricoteurs avertis (ou téméraires) !

Autre modification apportée à ce patron : les manches « ballons ». Pour cela, j’ai simplement tricoté les manches tout droit, sans faire les diminutions préconisées dans le patron, jusqu’à arriver environ 10 cm sous le coude. Là, j’ai fait un rang de diminutions drastiques en tricotant toutes les mailles 2 par 2, puis j’ai tricoté des côtes torses jusqu’au poignet.
Pour l’encolure, j’ai réalisé un i-cord qui avait l’avantage de mieux se fondre dans le motif des torsades que des côtes. J’ai fait cet i-cord en relevant le nombre de mailles préconisé dans le patron et ma tête passe très bien (il n’aurait pas fallu que j’en relève moins, cependant, car l’i-cord est peu extensible).
Enfin, le corps est un peu plus court car je n’avais tout simplement pas assez de laine pour tricoter la longueur indiquée. Mais cet effet « crop » ne me dérange pas, sachant que je suis petite !

Comment j’ai procédé pour ajouter les « torsades » sur le devant

Encore une fois, je ne suis pas designer de patrons de tricot, et je me permets simplement ici de vous partager ma « recette » pour modifier ce patron (sans révéler sa construction, je le précise). J’espère que mes explications pourront vous aider !
Pour comprendre comment faire des augmentations et des diminutions en côtes anglaises, je vous conseille vivement les vidéos de Joueuse de pelote.

Après avoir formé l’encolure et rejoint l’épaule gauche et l’épaule droite selon le patron, tricotez 24 rangs normalement, sans faire de diminution ou d’augmentation. (Notez qu’au point de brioche ou en côtes anglaises, chaque rang est tricoté deux fois, vous obtenez donc 12 rangs lorsque vous en tricotez 24).

Chaque torsade est réalisée sur 16 mailles.
Repérez les 3 mailles centrales du devant. Placez deux marqueurs pour encadrer ce groupe de trois mailles, qui n’interviendront pas dans les diminutions et augmentations.

À partir de la maille centrale, comptez 8 mailles endroits (8 côtes) vers la droite (avec votre tricot en cours face à vous). Placez un marqueur.

Au 25ème rang (cf. grille ci-dessous), *tricotez normalement jusqu’au premier marqueur, faites une augmentation double (pour le point de brioche ou les côtes anglaises, chaque augmentation crée 2 mailles supplémentaires, pour conserver un nombre pair de mailles). Tricotez 6 mailles normalement, puis faites une diminution inclinée à gauche (de la même manière, une diminution « supprime » deux mailles). Tricotez normalement jusqu’au marqueur, glissez le marqueur, tricotez les trois mailles centrales, glissez l’autre marqueur, puis tricotez la deuxième section de torsades en miroir : tricotez normalement les 6 premières mailles, faites une diminution inclinée à droite, tricotez jusqu’à 1 maille avant le prochain marqueur, faites une double augmentation dans la dernière maille. Placez un marqueur.

Tricotez les 3 rangs suivants normalement.

Au rang suivant, sur le même principe, réalisez les augmentations et les diminutions en les décalant d’une côte. Décalez vers la gauche pour la première section, et vers la droite pour la seconde.

Continuez ainsi jusqu’à avoir fait des diminutions ou des augmentations sur toutes les côtes qui se situent entre les marqueurs. Tricotez ensuite 24 rangs normalement.*

Puis répétez de * à * autant de fois que nécessaire pour obtenir la longueur de pull souhaitée. Et n’oubliez pas de rejoindre en rond le dos et le devant sous les emmanchures, comme indiqué dans le patron !

La grille se lit de bas en haut et de droite à gauche

Bon tricot !

Write A Comment