Me voilà de retour après une pause estivale riche en DIY et autres projets créatifs ! Le plus important de tous ? La rénovation de ce canapé scandinave des années 60, hérité de la famille de Fabien. Cela fait plus d’un an que nous l’avons adopté, et si j’ai voulu dans un premier temps laissé leur chance à ses housses de coussin orange (voir ci-dessous), je m’en suis très vite lassée et je n’avais qu’une seule envie : lui en coudre de nouvelles. Vaste entreprise que j’ai laissée traîner des mois, un peu découragée par l’ampleur de la tâche. Ces vacances à la maison m’ont finalement permis de prendre le temps de m’y atteler ! Le plus long aura été de décider de la couleur de ces nouvelles housses… Quand on a emménagé il y a un an, je voulais prendre un nouveau départ côté déco et partir sur quelque chose de plus minimaliste, dans des tons neutres et doux… Loupé ! Chassez le naturel, il revient au galop ! Finalement, cette déco joyeuse et colorée me plaît bien, et nous correspond peut-être plus. Après avoir hésité avec du vert sapin, on a choisi un joli tissu jaune moutarde, trouvé chez Mondial Tissus (j’aurais aimé utilisé des coupons de tissu d’occasion, mais je n’ai rien trouvé).
Pour rappel, voici un aperçu du canapé avant sa rénovation et le salon avant/après qu’on le repeigne (il y a eu du changement !) :

 

à gauche, peu de temps après l’emménagement (aux murs, un papier peint marron/beige ancien) – à droite, le salon avec son nouveau mur bleu – et enfin, Sésame en mannequin canapé…

On est ravi du résultat, plus lumineux et mieux assorti au reste du salon ! A la base, je n’avais pas pensé à vous proposer un tuto, mais Fabien m’a fait remarquer que cela pourrait sûrement être utile à d’autres personnes. Si c’est votre cas, vous pouvez donc le remercier :)

C’est parti pour les explications ! Pour refaire les housses (amovibles) de ce canapé, j’ai utilisé moins de 5 mètres de tissu (dans une laize de 145 cm) et du fil assorti. Le métrage à utiliser dépendra bien sûr des dimensions de votre canapé ou fauteuil, et de ses coussins. Je vous laisse le soin de déterminer ce dont vous aurez besoin.
J’ai réutilisé les fermetures éclair des housses d’origine, ainsi que les coussins d’origine qui étaient en bon état et protégés par une « sous-housse ».
Pour dessiner le patron des futures housses, j’ai simplement décousu deux housses d’origine (une assise et un dossier). De cette façon, j’étais sûre d’avoir les dimensions exactes, qui épouseraient parfaitement la forme des coussins. Il ne restait plus qu’à découper les différentes pièces dans le nouveau tissu.

Pour ce faire, j’ai épinglé les pièces des anciennes housses sur le tissu et j’ai découpé tout autour. Chaque housse était composée de : deux faces, une longue bande pour les côtés, deux bandes plus courtes pour la fermeture. Le système de couture des fermetures éclair est assez ingénieux : on replie chaque bande en deux dans la longueur, puis on les plaque de part et d’autre de la fermeture, de sorte à ce qu’elles la cachent complètement. On coud ensuite à environ 1 cm du bord, de chaque côté de la fermeture. Celle-ci devient quasiment invisible !

La bande de tissu utilisée à l’origine pour les côtés des housses présentait des replis à chacune de ses extrémités, que j’ai reproduits à l’identique. Ces derniers permettent de créer un rabat sous lequel vient se cacher la tirette de la fermeture éclair (+ une marge de couture). J’ai surpiqué le bord du rabat, pour qu’il tienne bien en place.
J’ai ensuite cousu la partie comportant la fermeture éclair à cette bande de tissu, en prenant en sandwich chacune de ses extrémités dans le repli de tissu. Attention, on ne coud pas le dessus visible du rabat. Pensez aussi à attraper les extrémités de la fermeture éclair dans cette couture.

On obtient un tour de coussin pile poil aux bonnes dimensions, et avec de jolies finitions ! (Remarquez à quel point ce tissu s’effiloche, c’était une vraie plaie à coudre…)

Ensuite, j’ai épinglé endroit contre endroit le tour du coussin à une des faces. J’ai cousu à 1 cm et surfilé avec un point zigzag (je n’ai pas de surjeteuse, mais si vous en avez une, ne vous en privez pas).
Il ne reste plus qu’à épingler endroit contre endroit la deuxième face, à coudre à 1 cm et à surfiler. Retournez sur l’endroit en ouvrant la fermeture éclair et repassez les coutures si besoin. Enfilez les nouvelles housses sur les coussins, et voilà !

10 Comments

  1. Merci à Fabien pour sa remarque car effectivement je pense aussi à faire une housse ou deux pour mon canap dont la housse en faux cuir part en lambeaux … (note à moi-même : ne plus jamais acheter de faux cuir !). J’ai déjà fait faire une housse pour une partie du canapé à une couturière pro en lui prenant les mesures et en dessinant un plan 3D : résultat tip top ! (merci mon métier où je prends tout le tps des mesures ! )

    • Merci beaucoup ! C’est vrai que savoir coudre aide pas mal pour ce type de projets. J’aimerais tellement que cela soit accessible à tous ! Je réfléchis d’ailleurs à intégrer plus de couture dans mes ateliers DIY ;) C’est bien plus simple que ça n’en a l’air !

    • Merci à fabien et merci à toi, j’ai quasiment le même canapé et ça fait 2 ans que je reporte devant l’ampleur de la tâche… Je m’y mets du coup!!!

    • Bonjour. Merci beaucoup pour ce tuto c’est exactement ce qu’il me fallait. Petite question je n’ai pas encore reçu mon canapé vintage donc je ne suis pas sur du métrage de tissu à utiliser. Puis je connaître la taille de votre canapé pour me faire une idée étant donné que vous donnez le métrage que vous avez utilisé. Par ailleurs les fermetures sont elles des invisibles ou des normales ? Merci par avance pour votre réponse et merci encore pour ce tuto qui va bien m’aider

      • Bonjour Sarah, notre canapé fait environ 1,80 m de long. Et les fermetures utilisées sont des fermetures classiques, assez larges et robustes !

Write A Comment