C’est l’heure du bilan ! Mais tout d’abord, je voudrais vous souhaiter à toutes et tous une très bonne année 2020, que cette entrée dans une nouvelle décennie se fasse sereinement pour vous et avec des projets créatifs plein la tête.
Comme chaque année, je jette un rapide coup d’œil en arrière pour faire un petit bilan et en tirer les enseignements. L’écrire me permet de prendre du recul, partager mes expériences et mon cheminement, et qui sait, peut-être que certaines choses résonneront en vous ! Enfin, je fais la liste en bas de cet article de mes envies pour l’année qui commence, comme un rappel à relire au fil des mois.

Ce que je vais garder de 2019

Teinture végétale sur laine à l’avocat

Cette année, j’ai renoué avec grand plaisir avec les activités manuelles créatives. Je n’irais pas jusqu’à dire que mes lectures sur le zéro déchet et le minimalisme avait « tué » ma créativité, mais il est vrai qu’en 2018, j’avais plus de mal à créer des choses juste pour le plaisir de créer. Il fallait que ces choses soient utiles, sinon, il ne valait pas la peine de s’en encombrer ou d’y passer du temps. Auparavant, je ne me posais pas ces questions et j’avais une légère tendance à l’accumulation, qui ne me convenait pas non plus. Mais passer d’un extrême à l’autre n’a jamais rien de bon. Et même si je n’ai jamais été dans l’excès du côté du minimalisme (chacun son minimalisme, j’ai envie de dire), cela a été bon en 2019 de créer plus librement ! De renouer avec certaines activités manuelles comme le tricot, la broderie, le macramé, le modelage, et d’en découvrir d’autres comme le crochet, la peinture sur soie, la teinture végétale. Fabriquer des objets inutiles mais simplement jolis, et dont le processus de fabrication m’avait procuré du plaisir. Mais, en priorité, avec des matériaux écologiques et/ou de seconde main, tout de même !

Décorations de Noël brodées pour #MonAventAutrement

Mon calendrier de l’Avent #MonAventAutrement aura été l’apogée de cette année créative. J’ai énormément aimé en concevoir le planning, préparer chaque case, avec son lot d’expérimentations et de découvertes, créer une ambiance visuelle cohérente, faire le stylisme de chaque photo. Cela représentait énormément de travail et surtout, d’anticipation, mais c’était au final une grande satisfaction et j’ai beaucoup appris ! J’en profite d’ailleurs pour vous remercie pour l’accueil que vous avez fait à ce calendrier. Vos retours étaient la cerise sur la bûche glacée :)

Ce que j’ai appris en 2019

Ce que j’ai appris cette année, c’est que tout est possible quand on s’en donne les moyens, vraiment. Le chemin peut être long, sinueux, semé d’embûches, être décourageant parfois, ou au contraire exaltant. Mais en persévérant, je suis convaincue qu’on peut aller là où l’on veut, ou découvrir d’autres chemins en route.
Je vais vous faire un aveu : fin 2018, après 2 ans à mon compte et une reconversion grand-écart, chaotique et totalement autodidacte, je pensais que j’étais inemployable. Que c’était impossible qu’une entreprise trouve mon profil intéressant, d’autant plus dans le domaine créatif, dans lequel je n’ai aucune formation académique. Je ne voyais pas bien quelles étaient mes compétences et surtout, je ne voyais pas en quoi elles pourraient intéresser une entreprise. Et bien, 2019 m’aura prouvé le contraire. J’ai travaillé chez Kesi’art pendant quasiment un an et cette expérience aura été extrêmement riche d’enseignements, même si j’ai finalement décidé de ne pas continuer l’aventure. Il y aura eu les journées à la boutique et les ateliers créatifs animés tous les samedis, les rencontres avec les participantes, les échanges sur la relation au fait-main et la confiance en soi. Puis, la participation à la conception des kits « Prêts-à-créer », les tutoriels, l’appui à la communication. J’ai beaucoup appris durant cette année, et pris confiance en moi aussi.

Mon bureau-atelier en bazar, que je vais retrouver à temps plein en 2020

Me revoici donc à mon compte à 100% et je sais bien que tout ne sera pas forcément rose dans les mois à venir, notamment car il est devenu pesant pour moi de travailler tout le temps depuis chez moi. Je vais chercher un espace de coworking où passer un peu de temps, c’est sûr !
Mais contrairement aux années précédentes, où l’angoisse du manque financier et l’anxiété quant à l’avenir se faisaient ressentir quasiment chaque jour, j’ai confiance en 2020. Car je sais maintenant que des changements sont possibles, que tout peut aller très vite. Et surtout, j’ai maintenant confiance en l’avenir et en ma capacité à rebondir !

Ce que je voudrais laisser derrière moi

La sensation de ne jamais avoir assez de temps m’a poursuivie toute l’année. Jongler entre un emploi salarié à temps partiel, avec des week-ends décalés puisque je travaillais les samedis, et une activité de freelance à côté m’aura fait courir après le temps une bonne partie de l’année. C’est d’ailleurs pour cette raison que le blog a été beaucoup plus calme… Je n’avais plus assez d’énergie à y consacrer.
Le plus « drôle », c’était que cette sensation était parfois amplifiée dans les moments où j’avais paradoxalement le plus de temps… Allez comprendre ! Je la ressens parfois encore aujourd’hui, alors que je peux disposer de mon temps à ma guise… Et je me fatigue moi-même à créer cette angoisse et la frustration qui va avec ! Vous connaissez ça aussi ?
Alors c’est sûr, en 2020, je vais essayer de retrouver de la sérénité, de mieux gérer mon emploi du temps, d’avoir des temps de travail efficaces (d’autant plus que jongler entre deux activités ces derniers mois m’a appris à optimiser mon temps de travail) et de vrais moments de pause, et de m’imposer moins de contraintes inutiles.

Un résumé en images

Le #bestnine instagram de 2019

Début 2019, il y aura eu beaucoup de couture, notamment à partir des patrons du livre de Charlotte Auzou « Ma garde-robe à coudre pour toute l’année ». Puis j’ai délaissé cette activité faute de temps et d’envie, pour me refaire une grosse session cet été, puis une autre pendant les vacances de Noël. Si j’aime porter les vêtements que je couds et dénicher des tissus et de la mercerie de seconde main, force est de constater que l’activité même de coudre ne me plaît plus autant qu’avant. En tout cas, pour le moment ! C’est pourquoi, je privilégie dorénavant le tricot sur mon temps libre.
Et puis, il y a eu la sortie de mon quatrième et dernier livre « Ne les jetez pas ! » aux éditions Dessain & Tolra, consacré à l’upcycling. Une aventure rendue possible grâce à Marion de Bleu de Sienne et à la participation de la ressourcerie rennaise La Belle Déchette. Tout cela me paraît si loin déjà !
La feuille de monstera en punch needle que j’ai créée pour la boutique Kesi’art, à mon arrivée, restera un joli souvenir de cette expérience.
Enfin, le calendrier #MonAventAutrement vous a beaucoup plu, et je vous en remercie encore une fois. Je retiens que ce que vous avez le plus aimé, ce sont les décorations de Noël et les activités manuelles les plus créatives, ainsi que quelques astuces zéro déchet ! Mais bon, même si cela vous plaît moins, j’aime trop les expérimentations et la photographie culinaires, ainsi que le tricot, pour ne pas continuer à les partager ici ;)

S’ils n’apparaissent pas dans mon #bestnine, nos vacances de cet été dans les Vosges et à Cancale resteront aussi parmi les bons souvenirs de 2019.

Colmar sous la pluie et sentier de randonnée dans les Vosges
Bruyère et Hohneck, le sommet des Vosges
Cancale à marée basse

Mes envies pour 2020

Comme d’habitude, pas de bonnes résolutions par ici, mais plutôt des envies pour cette nouvelle année ! Et vous, quelles sont les vôtres ?

  • Je réitère cette envie car nous en avons eu assez peu l’occasion en 2019 : partir en weekends par-ci par-là en Bretagne, faire de la randonnée pour découvrir cette belle région, et en profiter pour faire quelques cueillettes.
  • Expérimenter toujours, notamment la poterie, la vannerie, le filage de la laine, la saponification à froid et la teinture végétale.
  • Continuer à tricoter quotidiennement, pour les autres aussi.
  • Pousser ma démarche artistique un peu plus loin, et pourquoi pas m’essayer à la création artisanale.
  • Tisser des liens avec les autres créatrices et créateurs rennais et bretons, participer à des tricot-thés, rencontrer d’autres passionné.e.s.
  • Réinvestir ce blog, sans pour autant me mettre la pression. Vous proposer peut-être d’autres événements, comme le calendrier de l’Avent, sur les réseaux sociaux. Et de nouveaux ateliers, aussi !
  • Réfléchir à un déménagement à la campagne ?
  • Lâcher prise côté cuisine et accepter de ne pas avoir le temps (ni l’envie) de tout faire.
  • Continuer à élaborer ma garde-robe idéale, qui s’est bien étoffée ces dernières semaines, entre couture et seconde main.
  • Et enfin, faire un footing de temps à autre dans le parc près de chez moi, pour m’obliger à prendre l’air !

4 Comments

  1. Coucou Amandine,
    Très belle année à toi, pleine de jolis moments bretons ou pas, de longues balades dans cette nature si généreuse, de gros câlins à ton joli chat et de belles réussites.
    Je te comprends si bien, moi freelance aussi avec tant de questionnements et d’inquiétudes quant à demain.
    Je te suis depuis le début, un peu de loin parfois, car les réseaux sociaux et moi c’est pas trop ça ;-)
    Je continuerai donc avec plaisir en 2020 !

    • Merci Clémentine, je te souhaite également une bonne année. Et je continuerai à saliver devant tes recettes aussi !
      Et oui, la vie de freelance, souvent fantasmée, n’est pas toujours si facile… Mais bon, j’essaie de me rassurer en me disant qu’avec un CDI, les banques sont peut-être rassurées, mais on n’est jamais à l’abri d’un licenciement non plus. Alors concentrons-nous sur les aspects positifs ;)

Write A Comment