vacances-mont-dore

Hello les amis,

Pour ceux d’entre vous qui n’ont pas encore décidé où aller pour les prochaines vacances, ou pour ceux qui cherchent une idée de week-end loin de l’effervescence des grandes villes, et qui en plus aiment la rando, je tenais à vous parler de nos dernières vacances (qui datent de juillet 2014, vivement les prochaines !), que nous avons passées au Mont Dore. Je suis plus mer que montagne en général, mais ce séjour nous a permis de faire une bonne coupure avec la vie parisienne à 100 à l’heure et de nous retrouver un peu seuls au monde.
Comme d’habitude quand il s’agit de visites ou de voyages, j’ai du mal à sélectionner un nombre restreint de photos. Alors je vous préviens, cet article va être long !

Comme nous n’avons pas de voiture, je cherchais un endroit, si possible dans le Massif Central (parce que j’aime bien la rando, mais le Mont Blanc ce n’est pas pour demain), où on pourrait se rendre en train, se loger, et duquel partiraient plusieurs sentiers de randonnées. En cherchant sur les internets, le choix du Mont Dore s’est assez vite imposé. C’était parti pour une semaine sportive !

DSC_0485 DSC_0484

Le Mont Dore est une petite ville située dans le Puy de Dôme et connue pour ses thermes et les vertus curatives de ses eaux très riches en silice. La ville est très calme, même en été, ce qui est plutôt agréable, et l’architecture Belle Epoque lui donne un charme désuet, tout en témoignant du succès qu’ont connu les thermes au XIXe siècle. Si vous passez par là, il faut absolument que vous visitiez les thermes d’ailleurs, qui sont vraiment magnifiques à l’intérieur. La ville de la Bourboule, située à environ 7 km et joignable en bus ou par un sentier de randonnée, vaut également le détour.

Au niveau du climat, je ne sais pas si nous n’avons pas eu de chance, mais il n’a pas fait forcément très beau… Nous avons quand même pu profiter de quelques belles éclaircies. Comme toujours en montagne, même à basse altitude, le brouillard n’est jamais très loin !

DSC_0438

Pour notre première rando, nous avions choisi de commencer doucement avec l’ascension du pic du Capucin. Pour les moins courageux, il y a même la possibilité de prendre le funiculaire (le plus vieux à traction électrique de France soit-dit en passant). La randonnée débute dans la forêt, où on peut croiser de charmants habitants plus ou moins visqueux…

DSC_0431

A mi-parcours, on peut s’arrêter au niveau du Salon du Capucin et admirer le panorama. Si vous avez de bons yeux, vous verrez notamment la Grande Cascade, de l’autre côté de la vallée. J’en reparle plus tard !

grande-cascade

DSC_0476

digitale-pourpre DSC_0470

C’est aussi l’occasion d’admirer la flore… Digitale, lys martagon très rare et protégé, gentiane jaune et j’en passe… Une fois arrivé au sommet, et s’il n’y a pas trop de brouillard, on peut apercevoir le Puy de Sancy et son téléphérique.

puy-de-sancy

Deuxième rando que j’ai beaucoup aimée, la « randonnée des cascades ». Nous avons commencé par monter jusqu’à la Grande Cascade, vous vous souvenez, celle que l’on apercevait depuis le salon du Capucin. Elle fait près de 30 mètres de haut, et ce jour-là en tout cas, la lumière y était magnifique. Tout est humide et tapissé de mousse, et l’ambiance vraiment apaisante.

vacances-mont-dore-2

DSC_0536

Je n’avais pas ma flore Bonnier sous la main, mais il me semble qu’il s’agit d’une saxifrage paniculée… Si un expert passe par ici…

vacances-mont-dore-1

Ensuite, direction la cascade du Rossignolet, que l’on appelle aussi le voile de la mariée (à gauche). A cette époque, plusieurs œuvres étaient exposées partout dans le Sancy, dans le cadre de l’expo Horizon « Arts en Nature », dont une au niveau de cette cascade.

DSC_0573

Nous avons ensuite continué, avec la cascade du Queureuilh (à droite), qui nous a fait cadeau d’un petit arc-en-ciel.

DSC_0572 DSC_0556

Troisième rando, direction le lac de Guéry ! Une météo toujours instable… mais je me souviens qu’on a eu très chaud dans la montée. Depuis le Mont Dore, cela fait une petite trotte, mais la vue est tellement jolie qu’on ne l’a pas regretté.

DSC_0608

DSC_0606

Et enfin, le lac ! On a fait le tour, un pique-nique et une petite sieste bien méritée, avant de redescendre tout doucement…

lac-de-guery

Et enfin, le clou du spectacle, je voulais vous raconter notre petite mésaventure pendant l’ascension du Puy de Sancy. En bons naïfs que nous sommes, nous n’avons pas regardé la météo avant de partir… Résultat, nous avons fait toute l’ascension dans le brouillard, ce qui n’était pas sans charme, mais une fois arrivés au sommet (après presque 4h de marche), on ne voyait rien du tout et le vent soufflait tellement fort qu’il fallait presque s’agripper aux barrières…

DSC_0579

DSC_0580

vacances-mont-dore-3

Alors, pour ne pas repartir déçus, nous avons refait l’ascension le dernier jour, mais cette fois en s’assurant que le temps serait dégagé ! Le spectacle n’était pas tout à fait le même… je vous laisse juger par vous-mêmes…

DSC_0626

DSC_0623

DSC_0630

En plus, nous avons même pu croiser une marmotte, et de belles orchidées sauvages…

DSC_0634

DSC_0638

DSC_0639

DSC_0641

DSC_0650

Le lendemain, nous avons repris la route, fatigués mais contents d’avoir profité à fond de cette belle région.
Bravo à ceux qui ont tout lu jusqu’ici, j’espère que ça vous donnera des envies de balades en pleine nature. Promis, le prochain article sera plus court ! Et vous, c’était où vos dernières vacances ?

8 Comments

  1. J’ai découvert le Cantal il y a 1 an lors de 3 jours de trail, et j’avais adoré..même si le temps avait quand même été bien bof…bien perdu, de superbes paysages…

  2. C’est magnifique !! Il faut que je retienne l’endroit pour de prochaines vacances, weekend…
    Tes photos sont aussi très jolies, j’aime beaucoup :)

    • Je te le conseille vraiment, c’est très beau comme région et il y a plein de randonnées à faire.
      Merci en tout cas, à bientôt :)

Write A Comment