Vous avez peut-être déjà croisé dans les brocantes ou les vide-greniers, ces petits sièges pliants de camping au charme rétro irrésistible… Pour lui donner une touche bohème, j’ai décidé de remplacer sa toile de celui-ci, un peu trop vintage à mon goût, par un macramé réalisé dans une jolie corde lavande. Il me semble que j’avais vu passer cette idée de siège en macramé du côté de chez Morganours il y a quelques années !
Ce qui est chouette avec le macramé, c’est qu’à partir de deux ou trois nœuds de base, on peut vraiment créer une infinité de motifs et d’effets. Ici, j’ai choisi de faire plusieurs sections de manière aléatoire, mais on peut aussi réaliser quelque chose de plus géométrique et structuré. A vous de voir ce qui vous plaît le plus !
Je voudrais aussi vous mettre en garde sur un point : une fois la toile du siège remplacée par du macramé, celui-ci ne sera plus aussi stable, car le macramé n’est pas aussi inextensible que la toile. C’est un point à prendre en compte si vous vous lancez dans cet upcycling. Comme siège d’appoint, il est toutefois parfait. Je l’utilise par exemple dans mon entrée pour mettre et enlever les chaussures, mais je le verrais bien également sur le balcon… Je crois que ce petit siège n’a pas fini d’égayer ma déco !

Pour réaliser ce petit siège d’appoint, il vous faut :

  • un siège de camping pliable, préalablement nettoyé (et repeint si vous le souhaitez)
  • des petits ciseaux
  • une bobine de corde en coton 3 mm (environ 65 m) : ici la « Run the cord » de la marque Maille name is (coloris pourpre)

Première étape : se débarrasser du tissu du siège. Je vous laisse admirer la beauté de ce tissu rétro ! Découpez ensuite 18 cordes de 3 mètres de long.

Pliez chaque corde en deux, positionnez-la par-dessus un des côtés du siège, et attrapez les deux cordes à travers la boucle. Tirez sur les cordes, jusqu’à ce que la boucle soit bien serrée. Répétez cela avec les 18 cordes.

Nous allons maintenant réaliser le nœud de base du macramé : le nœud plat. Pour cela, passez la corde de gauche par-dessus les deux cordes du milieu et en-dessous de la corde de droite. Prenez la corde de droite, et passez-la sous les deux cordes du milieu, puis dans la boucle formée à gauche.

Tirez jusqu’à positionner le nœud très près du bord. Reprenez la corde de gauche, passez-la cette fois sous les deux cordes du milieu et par-dessus celle de droite (c’est l’inverse de ce que nous avons fait pour la première partie du nœud).

Prenez enfin la corde de droite, passez-la par-dessus les deux cordes du milieu, puis dans la boucle formée à gauche. Tirez pour serrer le nœud. Vous avez formé votre premier nœud plat !

Faites ainsi une première rangée de nœuds plats. Au rang suivant, mettez les deux premières cordes de côté, puis faites une deuxième rangée de nœuds, en quinconce par rapport à la première rangée. Faites une troisième rangée de nœuds plats, elle aussi en quinconce.
Pour créer une séparation entre deux sections de nœuds, positionnez une corde un peu plus large que le siège par-dessus les autres cordes. Vous pouvez la placer droite ou la faire sinuer. Prenez la première corde, puis formez une boucle autour de la corde horizontale.

Faites une deuxième boucle autour de la corde horizontale, comme sur la photo, en revenant vers l’intérieur. Tirez pour serrer. Vous venez de faire une demi-clé ! Continuez ainsi avec toutes les autres cordes, en emprisonnant l’extrémité de la corde horizontale dans un ou deux nœuds successifs, pour la cacher.

Pour la deuxième section, vous pouvez réaliser plusieurs séries de nœuds plats successifs, de différentes longueurs. Faites ensuite une nouvelle ligne de demi-clés. Pour la troisième section, j’ai réalisé un motif de double nœuds plats en quinconce.

Terminez par une nouvelle ligne de séparation, puis une section de nœuds plats simples en quinconce. Pour rejoindre le côté opposé du siège, tirez pour tendre le macramé au maximum et réalisez des demi-clés autour de l’armature du siège avec chaque corde.
Pour fixer le tout, réalisez des torsades, en ne faisant que la première partie de chaque nœud plat. La succession de nœuds va se torsader d’elle-même. Huit ou neuf répétitions suffisent. Coupez toutes les franges restantes à environ la même longueur.

De l’autre côté du siège, pour créer les mêmes franges, faites passer dans les boucles 18 longueurs de cordes. Réalisez des torsades comme précédemment, puis coupez les franges à la même longueur.
Comme je vous le disais, le fait de remplacer le tissu (inextensible) par du macramé (légèrement extensible) va rendre le siège moins stable. Pour pallier à cela, vous pouvez joindre les deux armatures latérales du milieu entre elles avec une lanière en macramé. Pour cela, passez deux cordes d’environ 1 m de long et pliées en deux dans une des boucles de l’armature.

Réalisez plusieurs nœuds plats successifs, jusqu’à avoir rejoint le centre du siège. Passez les deux cordes des côtés par-dessus, et les deux cordes du milieu par-dessous (les cordes du milieu vont devenir celles des côtés, et inversement). Continuez à faire des nœuds plats.

Quand vous êtes prêt du côté opposé, tirez au maximum, passez les deux cordes du milieu dans la boucle de l’armature et faites un nœud plat. Avec les deux autres cordes, continuez de faire des nœuds plat jusqu’à avoir complété la lanière, tout en emprisonnant les deux cordes du bout. Faites un double nœud discret sous la lanière avec les cordes restantes. Coupez les excédents de corde. Et voilà, votre siège d’appoint est fini !

 

2 Comments

Write A Comment