Sortez vos perceuses-visseuses, je reviens avec un DIY bricolage ! Vous ne le savez sans doute pas, mais les articles qui ont le plus de succès sur le blog sont ceux sur nos étagères en caisses à vin et notre tête de lit en palette. Peut-être même que vous êtes arrivés ici grâce à ces articles…
Ce ne sont pas les DIY avec lesquels j’ai été le plus à l’aise, sachant que je n’ai aucune notion de menuiserie (si vous étiez là pour voir les ratés, je crois que vous rigoleriez bien), mais cela me fait toujours plaisir de voir que de plus en plus de personnes ont envie de fabriquer eux-mêmes leurs meubles. Qui est plus avec des objets de récup’ !
Bon cette fois il ne s’agit pas de récup’, quoique, j’ai utilisé les restes de notre bureau DIY pour fabriquer ce meuble. Vous voyez ces  immondes arbres à chat du commerce ? Je conçois que les chats puissent les adorer, mais ce n’est pas franchement mon cas… Je préférais quelque chose de plus discret, alors voilà, j’ai une fois de plus embarqué Fabien dans un de mes projets, et voici le résultat. Un « arbre » à chat avec un petit hamac pour Monsieur Sésame ! Il passe presque inaperçu, et peut même servir de console ou de table d’appoint. Que demander de plus ?

Pour fabriquer un arbre à chat, il vous faut :

  • 4 tasseaux en pin de 80 x 4,4 x 3,5 cm (mais n’importe quels tasseaux assez épais feront l’affaire)
  • 2 planches en pin de 50 x 40 x 1,8 cm
  • du papier à poncer
  • un niveau à bulles
  • de la colle néoprène
  • 16 vis d’au moins 4,5 cm de long
  • 8 petites équerres et les vis correspondantes
  • du vernis à bois incolore
  • 4 crochets
  • une perceuse et les forets correspondants à la taille des vis utilisées
  • 2 rectangles de tissu de 50 x 40 cm + 4 petits rectangles de 8 x 4 cm
  • du fil assorti
  • une machine à coudre
  • facultatif : de la ouatine, de la corde

Pour commencer, poncez soigneusement tous les éléments en bois, particulièrement les arêtes. Placez un premier tasseau contre la tranche d’une des planches en bois, en vous aidant d’un niveau pour vérifier que tout est d’équerre. Pré-percez deux trous et vissez. Je vous conseille même de coller tous les éléments à la colle néoprène avant de les visser, pour une meilleure stabilité.
Recommencez l’opération avec la planche du bas. Vous pouvez placer les planches à la hauteur que vous souhaitez. Pour vous donner une idée, j’ai placé la planche du haut à environ 5 cm du haut des tasseaux, et la planche du bas à environ 15 cm du sol.

Répétez ces opérations pour les quatre tasseaux, et consolidez le meuble à l’aide des petites équerres. Comme précédemment, pré-percez les trous puis vissez. Terminez par une couche de vernis incolore. Le meuble est fini !

Pour le hamac, commencez par découper le tissu selon les mesures que je vous ai données plus haut. Prenez chaque petit rectangle et formez un pli de chaque côté à l’aide d’un fer à repasser, comme ci-dessus.

Pliez-le ensuite en deux et maintenez avec des épingles. Piquez à 0,2 cm du bord.

Pliez chaque petit rectangle comme ci-dessus, puis prenez-le en sandwich entre les deux grands rectangles de tissu, au niveau de chaque coin, endroit contre endroit. Epinglez le tout, ainsi que tout le tour du future hamac.

Piquez sous la machine à 1 cm du bord trois des côtés du hamac. Insistez bien au niveau des coins en repassant plusieurs fois pour fixer solidement les attaches. Coupez en biais les quatre coins, pas trop près de la couture.

Retournez sur l’endroit et repassez. C’est à ce moment que vous pouvez rembourrer l’intérieur du hamac avec de la ouatine, si vous le souhaitez. Pré-formez les ourlets du quatrième côté vers l’intérieur et épinglez.

Surpiquez tout le tour du hamac à 0,5 cm du bord. Il ne vous reste plus qu’à percer 4 trous à l’intérieur des tasseaux, d’y visser les crochets et de suspendre le hamac !

Et voilà ! Pour rendre l’arbre à chat plus ludique (et sauver la vie de votre canapé), vous pouvez enrouler de la corde autour des pieds, pour qu’ils servent de griffoirs ! Vous pouvez aussi le peindre pour qu’il s’accorde avec votre déco, et le customiser avec différents jouets.

Je l’ai placé près d’une fenêtre, pour que Monsieur puisse profiter de la vue tout en se relaxant dans son hamac. Bon en vrai, Sésame ne s’est pas encore aventuré dans le hamac, n’étant pas le plus téméraire ni le plus habile des chats… Mais promis, je vous montrerai des photos s’il l’adopte un jour !

« Sinon le sol c’est bien aussi »

6 Comments

  1. Quelle bonne idée ! Un arbre à chat qui s’intègre parfaitement dans un intérieur sans l’effet « coup de poing dans l’oeil » des « Made in China ».

Write A Comment