Olá!

J’avais prévu de partager avec vous mes impressions sur Lisbonne encore « à chaud », mais mon système immunitaire a décidé de faire grève la semaine dernière… Mes journées se sont résumées à me traîner de mon lit à mon canapé, et inversement, alors autant vous dire que la préparation de cet article a été un véritable parcours du combattant ! Mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais ! Alors voici un petit aperçu de ce qui a été pour nous une jolie parenthèse de quatre jours, dont nous avions bien besoin dans notre quotidien. Difficile de ne pas tomber amoureux de cette ville, car Lisbonne a tout pour plaire : le soleil, la nourriture, la douceur de vivre, les jolies choses à voir et à visiter. Si je gagne au loto demain, je signe tout de suite pour repartir !

se-promener

Prêts pour une promenade virtuelle à travers Lisbonne ? Je vous propose de faire une boucle, en partant de l’artère centrale qui comprend la Praça do Comércio, le Chiado et le Rossio, en montant vers l’ouest dans le Bairro alto, puis vers le nord jusqu’à la Praça Marquês de Pombal, et en redescendant à l’est vers l’Alfama. Ensuite, je vous emmène le long du Tage, direction Belém ! Et on se retrouve un peu plus bas pour quelques bonnes adresses et astuces !

Voici donc la Praça do Comércio, située au bord du Tage, et depuis laquelle on peut apercevoir les forteresses du Castelo Saõ Jorge. Toujours très animée, elle est particulièrement agréable le soir, lorsqu’on peut admirer le coucher de soleil sur le fleuve !

En grimpant vers le nord-ouest depuis cette place, on arrive sur la colline du Bairro alto, très connu pour son ambiance festive la nuit. Encore un peu plus au nord se trouve l’endroit que j’ai préféré à Lisbonne : le Jardim Botânico ! (étonnant, hein ?)

Situé sur le site du Muséum d’histoire naturelle, il est idéal pour se reposer à l’ombre des palmiers centenaires les jours de grosse chaleur ! Si vous me lisez souvent, vous devez savoir que j’adore ce genre d’endroits, qui donnent l’impression d’être à des milliers de kilomètres sous les tropiques, tout en restant en ville !

En allant toujours plus au nord, on arrive sur le grand rond-point de la Praça Marquês de Pombal et sur le Parque Eduardo VII. Même si la montée peut décourager, je ne peux que vous conseiller de grimper tout en haut (au pire il y a des buvettes sur le chemin ;) ) pour admirer la vue sur la ville et le Tage ! Promis, cela en vaut la peine.

Ensuite, il suffit de redescendre tranquillement (enfin, pour un moment seulement), direction l’Alfama. Il s’agit du quartier le plus ancien et le plus typique de Lisbonne. Authenticité, murs décrépis et linge séchant aux fenêtres sont au rendez-vous !

Et puis l’Alfama, c’est aussi le quartier où nous avons vu le plus d’azuléjos, ces faïences peintes que l’on retrouve sur les façades ou comme fresques décoratives. Joli, non ?

En continuant vers l’Est, on trouve ensuite le Panteão Nacional, l’équivalent de notre Panthéon. On peut d’ailleurs apercevoir sa silhouette blanche depuis de nombreux points de vue dans la ville !

Retour près de la Praça do Comércio. En longeant le Tage, vous apercevrez le pont du 25 avril, qui donne à Lisbonne des petits airs de San Francisco !

Dans notre grande motivation, nous avons décidé d’aller jusqu’à Belém à pied en longeant le Tage. Je ne vous conseille pas forcément de le faire, car le chemin n’est ni très intéressant, ni particulièrement agréable, hormis cette vue sous le pont !

Une fois arrivé à Belém, il est possible de visiter la fameuse tour de Belém, le monument aux découvertes et le monastère des Hiéronymites. Et bien évidemment, un passage par la Pastelaria Belém pour déguster un café accompagné de pastéis est incontournable !

manger

En parlant de nourriture, notre adresse coup de cœur à Lisbonne aura été le Chapitò, cet établissement mi-restaurant, mi-école de cirque situé près du Castelo Saõ Jorge. Mention spéciale aux « éco-patates », réalisées à partir d’épluchures de pommes de terre, et aux glaces aux parfums complètement fous (je ne me remets pas de cette glace à l’eucalyptus !). Ah, et puis cette vue depuis le restaurant, aussi !

Et comme je vous le disais, les pastéis de nata sont un autre coup de cœur, particulièrement ceux de Belém que l’on vous sert encore tout chauds sortant du four. Je pense en faire prochainement grâce à cette recette qui s’approche des originaux, mais malheureusement n’égale pas le croustillant de ceux de Belém !

Autres bonnes adresses à tester :

  • The Decadente, bar-restaurant de l’hotel du même nom, à la déco vintage et à la cuisine locale et tellement bonne (pensez à réserver si vous y allez le soir)
  • le petit kiosque situé à gauche du parc Edouard VII, en montant. Cuisine simple et économique pour les petites faims !
  • Duque, une petite brasserie artisanale et bar à bières, qui vient d’ouvrir dans le Bairro Alto
  • le fameux Time out market, ou mercado da Ribeira, un endroit fou où on a envie de goûter à ce que proposent tous les stands
  • les tout aussi connues glaces Santini, véritable success story au Portugal

astuces

  • Pour avoir une vue imprenable sur la ville, n’hésitez pas à vous rendre dans les différents « miradoures » ou à prendre l’elevador de Santa Justa. Ici, il s’agit de la vue depuis le Miradouro de São Pedro de Alcântara
  • D’ailleurs, pensez à prendre de bonnes chaussures, Lisbonne n’est pas surnommée la ville aux 7 collines pour rien !

  • Concernant les transports, si vous restez longtemps sur place ou si vous comptez emprunter souvent le tram, le bus ou le métro, je vous conseille d’acheter une carte de transport rechargeable (0,50 euros la carte et 1,25 euros le voyage). On peut les acheter et les recharger directement aux bornes du métro, dès la sortie de l’aéroport.
    Et pour aller à Belém rapidement, prenez le tram 15E à Praça do Comércio ou Cascaìs do Sodre, il vous déposera juste devant la pastelaria…
  • Niveau logement, que vous choisissiez un Airbnb ou un hôtel, prenez-le plutôt central ou dans l’Alfama pour le côté authentique

  • Globalement, dans les restaurants et les magasins, tout le monde parle au moins anglais et souvent français. Mais quelques mots en portugais ne coûtent rien ! « Bom dia », « boa tarde » ou « boa noite » pour dire bonjour en fonction des moments de la journée, ou un « Olà », plus informel. Et pour dire merci : « Obrigado/a » !
  • Enfin, un ultime conseil :  flânez dans les rues au gré de vos envies, vous tomberez forcément sur des pépites !

Adeus Lisboa!

14 Comments

  1. Bonjour
    J’y étais il y a 3 semaines
    J’ai également bcp aimé, j’en suis tombée amoureuse
    Je n’ai qu’une envie c’est d’y retourner…
    Merci de ce partage qui m’a ramené à Lisbonne le temps de la lecture…

  2. Bonjour,
    Je découvre votre site par hasard et je le trouve très sympathique.
    Nous comptons justement (avec mon mari) nous rendre à Lisbonne pour Pâques.
    Merci pour les bonnes adresses.
    Cordialement.

    • Merci Anne-Marie, c’est très gentil ! :) J’espère que ces bonnes adresses vous seront utiles, profitez bien de ce séjour à Lisbonne !

  3. Victor Alcobia Reply

    Très jolie et juste description de Lisboa (que je connais car je suis portugais).
    En plus de ce que vous avez dit, j’attire l’attention pour les nombreux roof-tops (ces cafés / restaurants qui se trouvent sur le toit des immeubles et même des parkings) qui poussent un peu partout à Lisbonne.
    Exemple, celui qui se trouve sur un parking à la « Calçada do Combro »
    Voir https://www.tripadvisor.fr/ShowUserReviews-g189158-d4783459-r196085723-Park-Lisbon_Lisbon_District_Central_Portugal.html
    Ou https://www.zomato.com/pt/grande-lisboa/park-bairro-alto-lisboa
    A+
    Victor

  4. Tu me donnes encore plus hâte de découvrir Lisbonne cet été ;) On hésite entre un petit boutique-hôtel tout mignon dans l’Alfama, ou un plus gros hôtel mais avec piscine vers le jardin botanique… Qu’en pense-tu ?

    • Ah, je suis une grande « hésitatrice » alors difficile pour moi de te dire ce qui serait le mieux ! Tout dépend de ce dont tu as envie et de ce que tu comptes faire durant ton séjour. L’Alfama, c’est chouette pour une immersion totale dans la vie lisboète, le gros hôtel avec piscine, ça peut aussi être sympa en cas de grosse chaleur (ce qui risque d’être le cas en plein été) ! En tout cas, niveau localisation, ça ne change pas grand chose puisque le centre de Lisbonne n’est pas très grand, et que tout peut se faire facilement à pied.

  5. De superbes clichés ! Merci pour le partage de toutes ces bonnes astuces, Cette ville est sur ma liste de mes prochains voyages. Bises

    • De rien, c’est un plaisir ;) Merci à toi, ça me va droit au cœur ! Et j’espère que tu auras la chance de réaliser ce rêve un jour !

Write A Comment