belle-ile-en-mer

Me voici de retour, après une absence prolongée involontaire… La semaine dernière a été chargée pour moi avec le beau temps et le retour des pique-niques, et j’ai eu comme le syndrome de la page blanche… Surement la fatigue de la reprise. Pourtant, j’aurais tellement de choses à raconter sur Belle-Île-en-Mer ! La première fois que nous y sommes allés, c’était juste après avoir obtenu nos diplômes et pour fêter mon anniversaire, il y a presque 4 ans, déjà… Nous n’y étions restés que 3 jours, mais j’avais adoré ce voyage ensoleillé et sportif, une parenthèse idéale pour se changer les idées après les soutenances de nos mémoires.
En partant à l’époque, je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre car je ne connaissais cette île du Morbihan que de nom. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle le porte bien, son nom.
Plutôt que de m’étendre dans de longues descriptions de tous ses charmes, je vous emmène faire le tour de l’île en images !

Pour se rendre à Belle-Île-en-Mer, il faut prendre le bateau depuis Quiberon jusqu’à le Palais, le port principal de l’île situé sur la côte nord-est. La traversée dure une petite heure. C’est dans cette commune que nous avons résidé pendant ces dix jours de vacances, où les possibilités de logement ne manquent pas.

le-palais-1

le-palais-3

L’île n’étant pas immense, il est possible depuis le Palais de se rendre un peu partout à vélo, en bus ou même à pied par le sentier côtier, si vous n’avez pas à aller trop loin. Il y a un petit marché près du port quasiment tous les jours, et les restaurants et les boutiques ne manquent pas non plus. Pour le vélo, je vous préviens tout de suite en vous répétant ce que m’a gentiment fait remarquer une dame qui me croisait pendant que je peinais à monter une côte : « Belle-île, c’est pas tout plat ! ». A bon entendeur…
Le Palais est notamment connu pour la citadelle qui domine sa rade, et qui a été remaniée par Vauban au XVIIe siècle. C’est aujourd’hui un musée qui retrace l’histoire de Belle-Île-en-mer.

le-palais-2

Si vous empruntez le sentier entre le Palais et Sauzon (environ 2h30 de marche), vous croiserez la pointe de Taillefer et ses vestiges du mur de l’Atlantique, qui plairont aux passionnés de la seconde guerre mondiale…

blockhaus-pointe-taillefer

Plus loin, il y a la jolie pointe de Kerzo qui est recouverte de ces petites fleurs roses appelées scabieuses, qu’on retrouve sur une bonne partie littoral. On peut aussi y voir affleurer les schistes mêlés de quartz et érodés par la mer qui constituent la côte.

pointe-kerzo-1

Au niveau flore, Belle-île ne m’a évidemment pas déçue. Les landes littorales, les pelouses en haut des falaises et les landes à bruyères vagabondes regorgent d’espèces plus ou moins rares. Et comme souvent en Bretagne, les genêts sont partout !

fleurs-belle-ile

Ensuite, il y a donc Sauzon, située aussi sur la côte nord-est, tournée vers le continent. Sauzon, comme le disait un de nos voisins, c’est « une beauté singulière », avec son petit port et ses petites maisons de poupées colorées. A ce qu’il paraît, c’est le spot idéal pour ramasser des palourdes, mais ça, il ne faut pas le dire aux parisiens…

sauzon-belle-ile-2

sauzon-belle-ile-3

Comme pour tout le reste de l’île, ce qui est vraiment sympa, c’est d’emprunter le sentier côtier pour avoir de jolis points de vue. Sauzon n’échappe pas à la règle, et le sentier qui surplombe son port est un de mes endroits préférés de l’île. Je crois d’ailleurs que si nous retournons un jour à Belle-île, ce sera pour faire le tour complet de l’île à pied par le sentier côtier, en dormant chaque jour dans un gîte différent.

sauzon-belle-ile

Tout au nord-ouest, vous trouverez la fameuse pointe des Poulains, connue pour avoir accueilli la demeure de la tragédienne Sarah Bernhardt. Il s’y trouvait à la base un fort militaire désaffecté qu’elle transforma en habitation. Elle fit ensuite construire deux villas : la villa les Cinq Parties du Monde » et la villa Lysiane. L’ensemble constitue aujourd’hui un musée dédié à la vie et à l’oeuvre de Sarah Bernhardt.

pointe-poulains

La pointe des Poulains est aussi réputée pour ses tempêtes, mais comme vous pouvez le voir, la mer était basse et complètement plate ce jour-là. En pique-niquant sur la falaise, je me suis fait des amis à plumes, sympathiques quoiqu’un peu collants…

pointe-poulains-2

En descendant vers le sud, l’Apothicairerie est un autre site qui vaut vraiment le coup d’œil. Il est connu pour sa grotte qui traverse la falaise, interdite au public depuis les années 90. Pour la petite anecdote, un voisin nous a dit « oui, l’accès est interdit, mais personne ne vous empêchera d’y aller… ». Une fois sur place, en voyant les escaliers situés à flanc de falaise et descendant à pic dans la mer, qui sont sensés mener à la grotte, on a un peu changé d’avis…

apothicairerie

En continuant le tour de l’île, vous trouverez les fameuses Aiguilles de Port Coton, qui ont notamment été peintes par Monet. Difficile de décrire ce que l’on ressent en voyant ce paysage, tellement le site est remarquable… Le mieux est de le voir, à mon avis ! A proximité, il y a le phare de Goulphar, que nous n’avons malheureusement pas pu visiter. Je pense que le panorama là-haut doit valoir le coup d’œil !

port-coton

Un autre de mes endroits préférés, situé sur la côte sud-ouest, appelée aussi côte sauvage pour son littoral très découpé, c’est la plage d’Herlin. Le sentier qui y conduit débouche en haut d’une falaise où la vue sur la plage est vraiment magnifique, je vous laisse juger…

plage-herlin-1

belle-ile-en-mer-3

Toujours sur la côte sauvage, arrive ensuite la pointe de Saint-Marc. Elle était ce jour-là balayée par les vents, à tel point que je n’étais pas très rassurée en prenant ces photos. Amandine, reporter de l’extrême…

pointe-st-marc

Tout à l’Est, la commune de Locmaria est connu pour son église au clocher atypique et sa petite plage bordée de falaises. En remontant un peu vers le Nord, vous trouverez la plage de Port Andro, un autre de mes endroits préférés (décidément, il y en a beaucoup !). Des rochers immenses se détachent de la falaise sur une toute petite plage presque secrète.

locmaria-port-andro

Côté nourriture, nous avons pu nous gaver de moules marinières à mon plus grand plaisir, et côté restaurant, notre voisin kamikaze nous avait recommandé l’Odyssée situé près du port du Palais, et nous n’avons vraiment pas été déçus. J’y ai mangé des palourdes farcies, et un filet de lieu au beurre d’orange avec son écrasée de pommes de terre, qui étaient délicieux. Pour le dessert, je ne vous en dis pas plus maintenant, car je vous réserve une petite surprise pour les jours à venir… A bientôt !

belle-ile-en-mer-4

7 Comments

  1. moi aussi j ai adoré Belle Ile, je l ai parcouré à pied et ai pu apprécié chaque parcelle de beauté !
    vos photos sont splendides et donnent vraiment envie d’ y aller !
    bravo pour ce blog !!

  2. Les photos sont superbes :)
    Je vois Belle Ile de ma maison à Quiberon, pour ça que je trouvais dommage que cette splendide ile n’apparaisse pas dans la sélection ;)

  3. L’an dernier, je suis allée en classe de mer et nous avons visité l’île de Groix, qui était plus proche de notre « base »! Mais j’aurais adoré foulé le sol de Belle-Île!

    • Ah oui, il paraît que Groix est très jolie aussi, je n’y suis jamais allée ! On échange la prochaine fois ? ;)

Write A Comment